Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Petit utérus mais grande joie

Le jour J est enfin arrivé pour mon IRM pelvienne. Je flippe un max car j’ai lu plein de choses sur le déroulé de cet examen sur Internet (bouhh c’est pas bien je sais) notamment que parfois, il faut faire un lavement rectal ou insérer une canule…

Alors ok, désormais ma partie intime n’a plus rien d’intime donc passe encore, mais pour le reste, j’aimerais garder un minimum de pudeur (ce n’est pas trop demandé si ?).

La bonne surprise, c’est que mon homme m’a retrouvée devant l’hôpital pour que je ne sois pas seule (à défaut de ne plus avoir de trompes, j’ai au moins la chance d’avoir un mari au top !) (Hého sois pas jalouse !).

Par chance, je ne patiente que peu de temps (enfin quelqu’un de ponctuel) ce qui me permet de ne pas trop penser.

Je me déshabille (je ne compte plus le nombre de fois où je me retrouve dévêtue face à des inconnus) et l’infirmier m’explique qu’on va m’injecter un produit de contraste par voie intraveineuse (étant devenue une experte des piqûres grâce à la PMA, j’ai même pas peur !), mais aussi du gel dans mon antre d’amour (ouf, mon gros petit derrière sera donc épargné et restera bien au chaud).

Une fois allongée, l’examen peut commencer (heureusement la tête reste en dehors du tunnel et un casque est posé sur mes oreilles afin d’atténuer le bruit assourdissant de cette machine infernale) (c’est donc beaucoup plus confortable que ma première IRM qui avait pour but de vérifier si je n’avais pas un adénome de l’hypophyse)

Au bout de 20 minutes, je suis enfin libérée (si tu te mets à chanter la Reine des Neiges je t’achève à coups de Louboutins) et je dois attendre maintenant les résultats (on croise les doigts, on croise les doigts et on croise les doigts).

Après un croisage intensif des doigts (et des pieds, cheveux et narines), le verdict tombe : JE SUIS NORMALE !!!!!

Oui oui oui, mon utérus est certes un peu petit (bah en même temps, petite personne petit utérus nan ?) mais la conclusion de mon échographie pelvienne est confirmée : il est de forme harmonieuse et non pas en forme de T (j’aurais presque envie d’entamer des petits pas de danse).

Et cerise sur le Kouglof : pas de début d’endométriose détecté (je tenterais bien la Chenille aussi).

Bref tu l’auras compris (oui je sens en toi un gros potentiel), pour le médecin, la FIV devrait fonctionner car aucune anomalie n’a été détectée.

Je me rends donc chez mon gynéco avec tous mes résultats afin qu’il me programme cette 3ème FIV que j’attends quand même depuis le début de l’année.

Et ben non, ça ne sera pas pour ce mois-ci, car Monsieur veut que je fasse malgré tout une hystéroscopie car mes résultats le laissent perplexe (il ne comprend pas pourquoi on m’a détecté un utérus en T alors qu’apparemment ce n’est pas le cas).

Il faut avouer que je ne suis pas tombée sur le gynécologue le plus optimiste de la terre mais tant pis, moi je recommence à y croire (en espérant que mon enfant ne m’appelle pas mamie car à ce rythme là je ne suis pas prête de tenter mon 3ème essai).

RDV est pris pour l’hystéroscopie (qui aura lieu mi-avril) ce qui me laisse le temps d’ici là de perfectionner ma chorégraphie.

Rendez-vous sur Hellocoton !

Tag(s) : #2016, #PMA, #hypoplasie

Partager cet article

Repost 0