Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

En mode Pitbull

Echec ! Et oui cette deuxième tentative est de nouveau un échec total.

Je vais vous épargner les 14 jours d’attente, la déception qui se transforme ensuite de nouveau en motivation pour reprendre les essais, le stress, les pleurs, l’espoir, la tristesse et tout le reste.

Je vais même vous épargner (suis trop sympa) le récit des deux autres IAC car le déroulement est le même que pour les deux premières et le résultat aussi.

Cette année 2013 n’aura pas été fructueuse et nous nous dirigeons doucement vers la FIV qui sera prévue en début d’année 2014*.

Mais ne criez pas victoire du fait d’échapper (cette fois-ci) à mes déboires liés aux inséminations car je vais profiter de ce billet pour faire part de mon ras-le-bol de tout ce que j’ai pu entendre durant cette année à savoir ces putains de phrases à la con (oui suis un peu énervée) qui ne soulagent en rien ma peine de ne pas être mère et qui me donnent envie de vous faire bouffer les couches de vos marmots.

La première et la gagnante de toute, c’est cette fameuse phrase « c’est dans la tête, tu y penses trop » (lâchée négligemment par les supers fertiles). Alors comment vous dire, quand on passe son temps chez le gynéco et qu’on se pique tous les jours dans le bide, oui, oui et oui, on Y PENSE !!!! Nous dire ne pas y penser et nous faire limite culpabiliser en insinuant que c’est de notre faute car on ne pense qu’à ça ne nous aide pas bien au contraire. C’est facile pour vous bandes de fertiles de ne pas y penser car VOUS N’AVEZ PAS EU DE SOUCIS pour avoir un bébé (et donc pas le temps de vous prendre la tête) (nan mais). Puis jusqu’à preuve du contraire un enfant ne se conçoit pas dans la tête mais dans l’utérus (bordel) !

Mais ce n’est (malheureusement) pas la seule phrase que j’ai pu entendre; j’ai eu le droit à « tu verras quand tu auras un enfant », « faut pas s’acharner », « tu peux au moins faire des grasses mat’ » et j’en passe...

A ce sujet je vous conseille vivement le livre d’Amandine Forgali « 1001 choses à ne pas dire aux infertiles », ça vous évitera à l’avenir de dire des conneries (et en plus c’est plein d’humour) ! Oui, je suis remontée… (et encore je me trouve plutôt soft dans mes propos).

Autre point que je souhaite aborder (ahahah comme je me la pète en mode Pitbull donneuse de leçons mais c’est mon blog je fais ce que j’veux et toc!) et qui s’adresse à toi jeune PMette (inutile de regarder l'air de rien derrière ton épaule car c'est bien à toi que je m'adresse) c’est le syndrome MVEOB (dédicace à ma Craquinette qui m’a beaucoup fait rire en évoquant ce syndrome ). Le quoi ? Le syndrome MVEOB ?? Mais de quoi qu’elle nous cause celle-là ??!! (hého un peu de respect petit insolent).

Je sens l’impatience vous envahir bande de petits curieux alors je ne vais point faire durer le suspense : le syndrome MVEOB ou Mon Vagin Est en Open Bar est ce qui attend (rapidement) les nombreuses femmes qui se lancent dans le monde merveilleux, et plein de surprises, de la PMA.

Bye bye la pudeur, quand on est infertile il faut savoir enlever sa culotte pour autre chose que le rodéo sous la couette ! Je vous fait rêver n’est-ce pas ? Et croyez-moi, ce n’est pas fini…

* Mon parcours du combattant se déroule sur 7 ans. Aujourd'hui je suis agée de 35 ans.

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

Tag(s) : #2013, #PMA, #insémination, #FIV

Partager cet article

Repost 0